Soins massage sportif équin et bien être


Masser mon cheval, pour quoi faire ?

Le massage de bien-être permet un passage de l’hypertonie à l’hypotonie musculaire : relâchement complet du corps et diminution du seuil de perception de la douleur. L’hypotonie permet de prévenir la récurrence des troubles musculaires. Elle conduit ainsi à un développement harmonieux de la masse musculaire du cheval en évacuant un maximum de tensions liées au travail. Stimulation de la circulation sanguine, ouverture des pores de la peau et réchauffement musculaire favorisent ainsi la pénétration des principes actifs des soins que l’on utilise.

De manière générale, le massage permet une meilleure perfusion sanguine. En favorisant la circulation sanguine et lymphatique, on facilite l’arrivée des nutriments essentiels aux muscles et l’évacuation des déchets produits par l’activité. Un cheval vivant en liberté se déplace presque toute la journée. En marchant, il active tout son réseau circulatoire. La vie au box réduit de manière importante ses déplacements. Le massage vient compenser ce manque de mouvement, mais aussi les dommages produits par les pressions du harnachement ou la répétition de certains mouvements au détriment d’autres…

Du point de vue plus psychologique, le cheval a, par essence, besoin de contact avec ses congénères. Rares sont les chevaux au travail à qui l’on permet d’avoir de véritables relations sociales. Le contact de la main qui masse apaise et vient recréer du contact physique social. En cela, il agit comme un véritable agent apaisant sur le psychisme du cheval. On peut utiliser des méthodes naturelles complémentaires comme l’aromathérapie ou la musique pour compléter une séance de relaxation. La chaleur des pierres chaudes est aussi une aide artificielle très efficace pour détendre le cheval.

Contre-indication au massage

– On ne masse jamais un cheval en état de choc, l’augmentation de la perfusion sanguine pourrait, avec un rythme cardiaque élevé provoquer des dommages.

– En cas de tension basse ou trop élevée, de fièvre, on ne masse pas le cheval.

– Des lésions cutanées visibles doivent vous interpeller. Sans accord vétérinaire, on ne masse pas le cheval. Il y a risque de contagion et de douleur pour le cheval.

– De la même manière, on ne masse pas une zone gonflée ou chaude sans avis vétérinaire.

– On ne masse pas un cheval atteint de cancer. Les avis vétérinaires commencent à varier sur ce sujet, mais le principe de précaution demeure.

– Si le massage semble gêner ou faire mal au cheval, on commence par diminuer la pression des manœuvres et on va jusqu’à cesser le massage si le cheval ne l’accepte pas. La séance de massage doit rester un moment de détente et de bien-être pour le cheval.

Dans quelles situations la massothérapie peut-elle être envisagée pour mon cheval ?

  • Entretien du corps
  • Détente corporelle et psychique du cheval
  • Préparation avant une compétition
  • Récupération après une compétition
  • traitement thérapeutique après blessure ou pendant la convalescence

Pourquoi la massothérapie va-t-elle soulager mon cheval ?

  • Augmenter la souplesse et l’élasticité musculaire
  • Assouplir les muscles
  • Éliminer les tensions et crampes musculaires
  • Éliminer les douleurs dues aux « nœuds » et aux mouvements répétitifs
  • Obtenir ou regagner de l’amplitude articulaire
  • Assouplir les fascias
  • Soulager la fatigue, réduire le stress et améliorer la performance

J’utilise les produits de la gamme Cavasso et C&Cie ainsi que de l’argile verte.

Possibilité d’organiser un stage à la demi journée ou atelier massage dans vos structures pour apprendre quelques manoeuvres d’entretien pour vos chevaux !

Le masseur intervient en complément du vétérinaire ou de l’ostéopathe, il ne le remplace pas !

Le massage bien être animalier et sportif équin est un soin sans vocation thérapeutique, permettant une relaxation et un bien être corporel profonde et un entretien sportif pour contribuer à la performance du cheval.